Cette traduction a été fournie au secrétariat par le gouvernement français. L'anglais étant la langue officielle de la CBI, cette traduction est fournie à titre d'information uniquement. Traduction à la date du 21/10/2008.

Observation des baleines

Recognition and development of whalewatching issues within the IWC.

SOMMAIRE

L'observation des baleines Description et historique succincts de l’observation des baleines
Lignes directrices de la CBI Lien vers les lignes directrices de la CBI concernant l’observation des baleines
Réglementations du monde entier Fichier PDF téléchargeable des réglementations du monde entier sur l’observation des baleines
Ateliers Ateliers sur l’observation des baleines
LaWE LaWE: Large-scale whalewatching experiment initiative

 


L’Observation des baleines

L’observation des baleines comme mode d’exploitation durable des cétacés constitue un nouveau domaine d’intérêt important de la CBI. En 1993, la CBI a invité les gouvernements contractants à mener une évaluation préliminaire de l’ampleur et de l’intérêt économique et scientifique des activités d’observation des baleines. Ces rapports sur l’intérêt et le potentiel de l’observation des baleines, collectés par le secrétariat, ont été examinés par un groupe de travail lors de la réunion de 1994. À l’issue de cet examen, la CBI a réaffirmé son intérêt pour le sujet, encouragé les travaux scientifiques sur la question et adopté une série d’objectifs et de principes sur la gestion de l’observation des baleines, sur proposition du comité scientifique. En 1996, la CBI a adopté une résolution soulignant son rôle futur en matière de contrôle et de conseil dans ce domaine. Le comité scientifique est convenu de lignes directrices générales pour l’observation des baleines et a réalisé un recueil de règlementations du monde entier sur la chasse à la baleine.

Le groupe de travail du comité scientifique sur la chasse à la baleine s’est réuni pour la première fois en 1996 pour réfléchir aux futurs travaux du comité dans ce domaine. Le groupe de travail est convenu que l’objectif global de l’élaboration de lignes directrices pour la gestion de l’observation des baleines consistait à veiller au développement écologique de cette activité et, dans la mesure du possible, à permettre de répondre aux exigences du secteur et aux attentes du grand public. La Commission a adopté les objectifs suivants, qui constitueront le point de départ d’un examen plus approfondi des questions relatives à la gestion de l’observation des baleines :

  1. Veiller à ce que l’observation des baleines n’accroisse pas significativement les risques quant à la survie ou au fonctionnement écologique de populations ou d’espèces locales ou quant à leur environnement, et donc, à court terme, à ce que l’observation des baleines n’entraîne pas une détérioration de l’évolution des populations, par exemple en termes de taux de natalité ou de mortalité, et n’entrave pas les modes normaux d’utilisation de l’habitat et d’activités, notamment l’alimentation, le repos et la reproduction.
  2. Veiller au développement et au maintien d’activités d’observation des baleines viables et responsables.

En vue de futurs travaux, les sujets prioritaires suivants ont été définis :

  1. Une étude plus détaillée des limitations actuelles concernant les distances d’approche, la fréquence des observations et les activités pratiquées pour différentes espèces ainsi que des données ayant permis d’établir ces limitations.
  2. Une évaluation des études actuelles sur l’impact de différentes distances et plates-formes d’approche.
  3. Un bilan des méthodes qualitatives employées pour évaluer les réactions à court terme des cétacés et des éléments permettant de conclure à des effets néfastes.
  4. Des études comparatives portant sur différentes approches / distances et sur d’autres limitations pouvant être nécessaires dans les zones importantes pour l’alimentation, le repos et la reproduction des cétacés.

Outre ces thèmes prioritaires, le comité scientifique a également envisagé de faire évaluer les effets à long terme des programmes d’alimentation des dauphins, des programmes de nage avec les baleines et les dauphins et du bruit provenant des navires et des aéronefs d’observation ainsi que les paramètres de réactions critiques, et d’élaborer un système d’enregistrement des données issues des plates-formes d’observation.


Top


5 YEAR STRATEGIC PLAN

The Five Year Strategic Plan for Whalewatching is a living document that will be regularly monitored, evaluated and reviewed (as set out in Section 5.1 of the Plan). The Strategic Plan was endorsed by the International Whaling Commission at its 63rd annual meeting, pending a review by the Scientific Committee of the Plan’s scientific and assessment objectives, prior to the next meeting of the Commission in 2012. As actions under the other objectives in the Strategic Plan can start to be addressed immediately, the Commission has requested the Standing Working Group on Whale Watching begin working on those issues.

Titre Nom du fichier
Five Year Strategic Plan for Whalewatching 2011–2016 IWCStratPlanWW.pdf | france.gifspain.gif

Top


Réglementations du monde entier

Titre Nom du fichier Taille
Whalewatching regulations 2010 WWREGS 2010.pdf 1606Kb

Top


Ateliers sur l’observation des baleines

Un atelier sur la science de l’observation durable des baleines s’est tenu au Cap du 6 au 9 mars 2004, avec le soutien de la CBI. Les participants ont dressé le bilan des outils scientifiques et de gestion destinés à réglementer les opérations d’observation des baleines, et élaboré un modèle de gestion de l’observation des baleines, dans le respect des mesures de précaution évoquées au Principe 15 de la déclaration de la CNUED de 1992 et dans le code de conduite de la FAO. Ce modèle comprend une définition claire des objectifs de gestion avec des points de référence cibles et limites et un point de référence en termes de mesures de précaution. Afin d’évaluer la situation par rapport à des points de référence prédéfinis, l’atelier a défini un ensemble de paramètres de réactions critiques pour corréler les opérations d’observation des baleines à leurs effets sur les cétacés, ainsi que des techniques adaptées pour contrôler ces paramètres. Ce modèle devra être adapté et adopté au cas par cas, en tenant compte de la législation, des politiques et des directives nationales ainsi que de considérations socio-économiques. Toutefois, un modèle de gestion commun présente l’avantage de permettre d’adopter des objectifs comparatifs et d’appliquer des techniques de contrôle similaires. Enfin, de nouvelles techniques et études concernant l’évaluation quantitatives des effets d’opérations d’observation des baleines ont fait l’objet de discussions.

Titre Nom du fichier Taille
Atelier sur la science de l’observation durable des baleines WW_Workshop.pdf 192Kb

Top


LaWE: LARGE-SCALE WHALEWATCHING EXPERIMENT INITIATIVE

In 2006, the Scientific Committee agreed that there is new compelling evidence that the fitness of individual odontocetes repeatedly exposed to whalewatching vessel traffic can be compromised and that this can lead to population level effects. The Committee recommended that similar studies looking at individual fitness of cetaceans be carried out where ever possible. However, in the absence of these data it should be assumed that such effects are possible until indicated otherwise. The Committee strongly encouraged the development of similar studies on large whales, in particular research to determine sustainable levels of whalewatching. For this purpose, the whalewatching sub-committee agreed that it was now necessary to concentrate research effort on understanding the interactions between whalewatching impacts on cetaceans and both other anthropogenic disturbances and ecological factors. To do so, the sub-committee recommended that a dedicated workshop to develop a large-scale research design that considers multiple study areas and species in a comparable fashion would be very helpful to this process.

The intersessional workshop to plan a large-scale whalewatching experiment was held in Bunbury, Australia in March/April 2008. Click HERE to see the Report of the workshop. A proposal emerged from this workshop which highlights its aims and objectives.

Top